Guide d'installation de la bibliothèque numérique Greenstone

Chapter 2 La procédure d'installation

Contents

Windows
Unix
Où trouver Greenstone
l'Interface Bibliothécaire de Greenstone (GLI)
Tests et diagnostics
Pour en savoir plus

Il existe des versions Windows et Unix de Greenstone, sous formes binaire comme de code source. L'interface utilisateur de Greenstone utilise un navigateur web: Netscape Navigator ou Internet Explorer conviennent tous deux, à partir de leurs versions 4.0. Si vous ne disposez pas de navigateur web, le cédérom comprend les versions Windows de Netscape.

2.1 Windows

Si c'est Unix que vous employez, rendez-vous directement à la section 2.2. Les utilisateurs de Windows qui se contenteront d'une installation simple et immédiate iront lire quant à eux la procédure d'installation simplifiée, section 2.1.1. Greenstone occupe environ 40 méga-octets d'espace disque.

Si vous souhaitez vous écarter un tant soit peu de la configuration par défaut, il vous faudra décider d'installer le binaire ou le code source. En cas de doute, optez pour le binaire. La procédure d'installation est la même dans les deux cas, et les sections suivantes détaillent les options disponibles.

À la fin de l'installation, sautez à la section 2.3.

Installation simplifiée

Pour installer la version Windows à partir du cédérom, insérez le disque dans le lecteur (par exemple, sous D:). Si après environ 20 secondes d'attente la procédure d'installation n'a toujours pas automatiquement démarré, cliquez sur le menu Démarrer, choisissez Exécuter et tapez D:\Windows\Setup.exe, où «D» représente la lettre identifiant votre lecteur de cédérom. Les utilisateurs de Windows 3.1 choisiront Exécuter à partir du Gestionnaire de fichiers et taperont, eux aussi, D:\Windows\Setup.exe.

Pour que l'installation se déroule le plus simplement possible, contentez-vous d'accepter les choix par défaut à chaque étape en cliquant sur le bouton Suivant. C'est tout! Greenstone est installé dans C:\Program Files\gsdl.

À la fin de l'installation, vous démarrerez Greenstone en cliquant sur le bouton Démarrer, ouvrirez le menu Programmes, et sélectionnerez Bibliothèque Numérique Greenstone (Greenstone Digital Library). Ceci invoquera une boîte de dialogue; cliquez simplement sur Entrer dans la bibliothèque. Voilà qui démarrera automatiquement votre navigateur web et chargera la page d'accueil de la bibliothèque numérique Greenstone, qui devrait ressembler à la figure 2. Vous pourrez alors entrer dans la collection de démonstration de Greenstone en cliquant sur son icone.

Figure 2  La page d'accueil de Greenstone


Binaires pour Windows

Le cédérom comprend deux binaires distincts pour Windows: la Bibliothèque locale et la Bibliothèque Web. L'installation par défaut décrite ci-dessus sélectionne la version «Bibliothèque locale», que nous vous recommandons chaudement d'utiliser. La «Bibliothèque Web», qui est bien plus difficile à utiliser, n'est nécessaire que si vous employez déjà un serveur web et rencontrez des conflits d'affectation de numéro de port en utilisant la «Bibliothèque locale». Malgré une appellation modeste, cette dernière fournit un service web complet et autonome.Après avoir choisi la version à installer, vous devrez choisir une installation «complète» ou «condensée». L’installation complète comprend tout. L’installation condensée (qui est le choix par défaut) comprend tout sauf les manuels de Greenstone et la fonctionnalité «Exporter vers un cédérom». L’installation condensée utilise trois fois moins d’espace disque que l’installation complète.

Bibliothèque locale. Ceci permet à tout ordinateur équipé de Windows de servir des collections Greenstone déjà construites. La collection Greenstone «Demo» sera installée automatiquement; vous pourrez également installer les autres collections présentes sur le cédérom (voyez ceci en 3). Le logiciel de bibliothèque locale est le même que celui qui est présent sur les cédéroms produits par le système Greenstone.

La bibliothèque locale est destinée aux ordinateurs isolés, ou aux ordinateurs non équipés de serveur web. Elle contient un petit serveur web pour que les autres ordinateurs du même réseau puissent également accéder à la bibliothèque (mais ce serveur web n'est pas très configurable).

Le logiciel de bibliothèque locale détecte automatiquement si l'ordinateur dispose de logiciels de communication en réseau ou s'il est connecté à un réseau. Il fonctionnera correctement dans toutes les combinaisons possibles, mais on pourra néanmoins rencontrer deux problèmes. Il se peut que Greenstone:

  • provoque une connexion téléphonique non désirée;
  • ou échoue à cause de la présence de logiciels de communication en réseau mal installés.

C'est pour de telles situations qu'une version restreinte de la bibliothèque locale est fournie, version qui ne fonctionne qu'avec Netscape (et pas Internet Explorer). Lors de l'invocation de la version «Bibliothèque locale» de Greenstone, la boîte de dialogue qui apparaît propose un bouton pour sélectionner cette version restreinte. À moins que les problèmes mentionnés ci-dessus ne se posent, préférez-lui toujours la version standard.

Bibliothèque Web. Ceci permet à tout ordinateur disposant d'un serveur web de servir des collections Greenstone déjà construites. Comme dans le cas de la bibliothèque locale mentionné ci-dessus, la collection Greenstone «Demo» sera installée automatiquement. Vous pourrez également installer les autres collections présentes sur le cédérom (voyez ceci en section 3).

La bibliothèque web diffère de la bibliothèque locale en ce sens qu'elle est destinée aux ordinateurs qui disposent déjà d'un serveur web.

Pour utiliser la bibliothèque web, vous aurez aussi besoin

  • d'un logiciel serveur web, comme Apache par exemple (voyez l'annexe 7 à ce sujet).
  • Le Collector. Ce composant, inclus à la fois dans la bibliothèque locale et dans la bibliothèque web, vous permet de construire des collections autour de contenus de votre choix. Pour l'utiliser, vous aurez aussi besoin de Perl. Nous recommandons ActivePerl (voyez l'annexe 7 à ce sujet).

Configuration de serveur web pour Windows (ne concerne que la bibliothèque web)

La version de Greenstone en bibliothèque locale a cet avantage qu'elle fonctionne directement, sans nécessiter de configuration particulière. Dans le cas de la version en bibliothèque web, il vous faudra en revanche apporter quelques modifications aux réglages de votre serveur web.

Si vous disposez déjà d'un serveur web, il faudra apporter quelques modifications à sa configuration pour pouvoir utiliser votre installation de Greenstone. Le script d'installation détaille ces modifications dans le cas du serveur web Apache -- voyez la section 4.2 pour obtenir des instructions relatives à la configuration des serveurs web PWS et IIS. Vous aurez peut-être besoin d'un administrateur système pour reconfigurer un serveur web déjà installé -- votre administrateur système devrait comprendre les instructions fournies par le script d'installation.

Si vous ne disposez pas déjà d'un serveur web, il vous faudra en installer un (voyez l'annexe 7 pour obtenir des informations sur le serveur Apache). Il vous faudra ensuite le configurer de manière appropriée. La section 4 détaille les portions de l'installation d'un serveur web qui concernent Greenstone, et comment il faut les modifier. Tout revient à ajouter une petite dizaine de lignes à un fichier de configuration.

Code source pour Windows

Le code source de Greenstone occupe 50 méga-octets d'espace disque, mais 90 méga-octets seront nécessaires pour procéder à la compilation. Pour compiler ce code source sur Windows vous devrez également disposer

  • du compilateur Microsoft Visual C++ (nous travaillons actuellement sur l'aplanissement de petits problèmes posés par la compilation de Greenstone avec diverses versions de GCC pour Windows).

(Vous n'aurez pas besoin de GDBM, le gestionnaire de bases de données de GNU, car il est inclus dans la distribution de Greenstone).

Il est peu probable que vous parveniez à compiler Greenstone sur une machine fonctionnant sous un système Windows 3.1/3.11.

Au cas où vous recompilez Greenstone et souhaitez utiliser la version recompilée pour créer des cédéroms, sachez que le code produit par les versions récentes du compilateur Microsoft Visual C++ ne fonctionne pas sous les systèmes Windows 3.1/3.11, mais fonctionne sans problèmes sous des systèmes ultérieurs (95, 98, Me, NT, 2000). Si vous souhaitez que vos cédéroms puissent être utilisés sur des versions anciennes de Windows, il vous faudra utiliser une autre version du compilateur. De plus, Greenstone utilise STL, la bibliothèque standard de patrons (templates) pour C++, et même si d'anciens compilateurs sont parfois fournis avec STL, la version fournie ne fonctionne pas toujours très bien. C'est pourquoi, pour recompiler Greenstone de telle sorte qu'il produise des cédéroms qui fonctionneront sur d'anciennes versions de Windows, vous aurez besoin

  • du compilateur Microsoft Visual C++, version 4.0 ou 4.2.
  • d'une version externe de STL, la bibliothèque standard de patrons pour C++. STL est empaquetée avec Greenstone afin d'être utilisée avec ces versions du compilateur.

Vous remarquerez que la procédure d'installation pour Windows ne tente pas de compiler Greenstone si vous choisissez d'installer le code source. Pour obtenir des instructions de compilation de Greenstone propres à votre plate-forme et à votre compilateur, voyez le fichier Install, placé dans le répertoire principal de Greenstone (C:\Program Files\gsdl par défaut) pendant la procédure d'installation.

2.2 Unix

La présente section s'adresse aux utilisateurs d'Unix; les utilisateurs de Windows auront avantage à consulter la section 2.3. Il vous faut choisir d'installer le binaire ou le code source: le binaire occupe 50 méga-octets d'espace disque, et le code source a besoin de 160 méga-octets pour compiler.

Binaires Unix

Le binaire est prévu pour une distribution Linux pour puce Intel de type x86, avec support pour les binaires ELF. Voici des exemples de distributions qui remplissent ces conditions:

  • RedHat 5.1
  • SuSE Linux 6.1
  • Debian 2.1
  • Slackware 4.0

Cela devrait également être le cas de versions plus récentes de ces distributions.

Il vous faudra un serveur web: nous recommandons Apache. Nous recommandons aussi très chaudement d'installer le serveur web avant d'installer Greenstone -- ceci facilitera grandement la réponse aux questions posées pendant la procédure d'installation de Greenstone. Si vous souhaitez construire de nouvelles collections de bibliothèques numériques, il vous faudra également installer Perl, s'il est absent de votre système. Pour savoir si Perl est installé, invoquez un terminal, tapez perl -v, et voyez si le message qui apparaît précise, entre autres choses, un numéro de version. Perl est installé par défaut dans la plupart des versions de Linux. L'annexe 7 donne des précisions sur la manière d'obtenir Apache et Perl.

Code source Unix

Le code source est le même pour Windows et pour Unix. Il a été compilé et testé sous les systèmes Linux, Solaris, et Macintosh OS/X; cela devrait être immédiat de le porter vers d'autres Unix.

Pour compiler le code source de Greenstone sous Unix, il vous faut:

  • GCC, le compilateur C++ de GNU;
  • GDBM, le gestionnaire de bases de données de GNU.

Pour faire fonctionner Greenstone, il vous faudra également un serveur web et le langage Perl, tel qu'expliqué ci-dessus dans la Binaires Unix.

Installation sous Unix

Pour installer la version d'Unix du CD-ROM, insérer le disque dans la commande, et dactylographier

mount /cdrom

monte le périphérique de cédéroms (cette commande peut changer d'un système à l'autre; sous OS/X, par exemple, il suffit de se rendre, par la commande cd, dans le répertoire /Volumes et de se rendre ensuite dans le sous-répertoire approprié pour le cédérom)

cd /cdrom

se déplace dans le répertoire principal du cédérom

cd Unix

se déplace dans le répertoire abritant le script d'installation pour Unix

sh Install.sh

exécute le processus d'installation (nous précisons explicitement le nom de l'interpréteur -- sh -- car de nombreuses installations interdisent l'exécution de programmes directement depuis le cédérom)


Cette dernière commande entame un dialogue interactif dont le but est d'obtenir de vous les informations nécessaires à l'installation de Greenstone sur votre système, et qui vous donne des informations détaillées sur les résultats des opérations effectuées.

La procédure d'installation commence par vous demander dans quel répertoire installer Greenstone. Le premier fichier qui y sera placé sera «uninstall», programme qui nettoiera toute installation partielle, au cas où vous rencontreriez des problèmes ou mettriez fin prématurément à la procédure d'installation. Vous choisirez ensuite si vous souhaitez installer les binaires ou le code source, puis viennent des questions relatives à la configuration de votre serveur web. Vous devez disposer d'un répertoire où stocker des scripts CGI exécutables (communément appelé «cgi-bin» dans les systèmes Unix); vous pouvez en créer un nouveau ou utiliser celui qui existe déjà. Si vous en créez un nouveau, il vous faudra en informer votre serveur web par le truchement de son fichier de configuration. Dans chacun de ces deux cas de figure, il vous faudra saisir l'adresse web du répertoire CGI. Le dialogue d'installation vous guidera au travers de tous ces choix. Il est important de mettre en place des droits d'accès corrects à certains répertoires, et on vous demandera les informations nécessaires. Enfin, on vous demandera le mot de passe de l'utilisateur en charge de l'administration système de Greenstone.

Par défaut, Greenstone s'installe dans le répertoire /usr/local/gsdl si c'est l'utilisateur root qui effectue l'installation, et dans le répertoire /gsdl dans le cas contraire, où «» dénote le répertoire personnel de l'utilisateur concerné.

L'installation des binaires ne prend que quelques minutes, juste assez pour vous laisser le temps de répondre aux questions appropriées. Si vous installez le code source, le script d'installation procédera à sa compilation, opération qui peut prendre de 10 minutes à une heure ou plus, en fonction de la vitesse de votre processeur.

Pour désinstaller le logiciel, tapez:

cd ~/gsdl

ou /usr/local/gsdl si c'est l'utilisateur root qui a installé Greenstone

sh Uni nstall.sh

Pendant la procédure d'installation, on vous demandera si vous souhaitez installer des collections Greenstone. La collection Greenstone «Demo» est installée automatiquement; les autres collections du cédérom sont décrites en section 3.

Configuration de serveur web sous Unix

Si vous disposez déjà d'un serveur web, il faudra y apporter quelques modifications pour rendre votre installation de Greenstone opérationnelle. Le script d'installation détaille ces modifications. Vous aurez peut-être besoin d'un administrateur système pour reconfigurer le serveur web -- votre administrateur système devrait comprendre les instructions fournies par le script d'installation. Pour votre confort, la sortie du script d'installation est consignée dans un fichier appelé INSTALL_RECORD et situé dans le répertoire d'installation de Greenstone.

Si vous ne disposez pas déjà d'un serveur web, il vous faudra en installer un. L'annexe 7 fournit des informations relatives à Apache. Il vous faudra ensuite le configurer de manière appropriée. La section 4 détaille les portions de l'installation d'un serveur web qui concernent Greenstone, et comment il faut les modifier. Tout revient à ajouter une petite dizaine de lignes à un fichier de configuration.

Nul besoin d'effectuer la procédure d'installation ci-dessus détaillée sous l'identifiant «root». Cependant, de tels privilèges peuvent être nécessaires pour modifier un serveur Apache existant -- tout dépend de sa configuration. Si vous installez Apache vous-même, vous pouvez procéder en tant que simple utilisateur, sans utiliser de privilèges réservés à «root». Dans le cas où vous avez affaire à un administrateur système réticent, vous pourrez toujours contourner la difficulté en installant un deuxième serveur web Apache sur votre ordinateur -- même si un tel serveur est déjà installé.

2.3 Où trouver Greenstone

Bibliothèque locale (seulement pour Windows)

Si vous utilisez la bibliothèque locale, il suffit d'invoquer le programme «Greenstone» depuis le menu Démarrer. Ceci démarrera automatiquement le navigateur web et chargera la page d'accueil de la bibliothèque numérique Greenstone, d'où la collection «Demo» de Greenstone devrait être accessible.

Bibliothèque Web (Windows et Unix)

Si vous utilisez la bibliothèque web, utilisez l'URL suivante pour entrer sur le système Greenstone, après avoir installé le logiciel et configuré le serveur web:

http://localhost/gsdl/cgi-bin/library

La collection «Demo» de Greenstone devrait être accessible depuis cette page.

Le Collector

Un lien menant vers le Collector est fourni sur la page d'accueil de la bibliothèque numérique.

Administration

Un lien menant vers les pages d'administration est fourni sur la page d'accueil de la bibliothèque numérique. L'utilisateur en charge de l'administration s'appelle «admin», et vous avez dû spécifier son mot de passe pendant le processus d'installation. L'administrateur a le droit d'ajouter de nouveaux utilisateurs et de construire des collections.

2.4 l'Interface Bibliothécaire de Greenstone (GLI)

Greenstone "Librarian Interface" (l'Interface Bibliothécaire de Greenstone) (GLI) est un outil d'assistance à la mise sur pied de bibliothèques numériques utilisant Greenstone. Il vous donne accès à la fonctionnalité de création de collection Greenstone, à partir d'une interface commode "pointer et cliquer".

GLI est installé automatiquement avec toutes les distributions de Greenstone. Il est placé dans le sous-répertoire "gli" du répertoire racine de Greenstone (C:\Program Files\gsdl\gli, par défaut). Il faut noter qu'il fonctionne conjointement avec Greenstone et ne le fera correctement que s'il est placé dans un sous répertoire de votre installation Greenstone. Et ce sera le cas si on a téléchargé une des distributions de Greenstone.

Pour utiliser "GLI", l'ordinateur doit disposer de l'environnement "JAVA Runtime". Si tel n'est pas le cas, l'installation propose une version incluse dans le CD-ROM. Dans Unix, on doit s'assurer que PERL est installé (pour Windows, Perl est déjà inclus dans le logiciel Greenstone ). Prière signaler à greenstone@cs.waikato.ac.nz tout problème intervenu dans l'exécution ou l'utilisation du "Librarian Interface" (Interface Bibliothécaire).

Exécution sous Windows

Pour exécuter "GLI" sous Windows, parcourir le répertoire gli dans votre installation Greenstone (par exemple en utilisant l'explorateur de Windows), et double-cliquer sur le fichier appelé gli.bat. Ce fichier vérifie que Greenstone, l'environnement Java Runtime et Perl sont tous installés, et démarre "Greenstone Librarian Interface" (l'Interface Bibliothécaire de Greenstone).

Exécution sous Unix

Pour exécuter GLI sous Unix, passer au répertoire gli de votre installation Greenstone, et ensuite exécuter le script gli.sh. Ce script vérifie que Greenstone, l'environnement Java Runtime et Perl sont tous installés et sont sur votre chemin de recherche, et démarre "Greenstone Librarian Interface" (l'Interface Bibliothécaire de Greenstone).

Obtenir de l'aide

"Greenstone Librarian Interface" (l'Interface Bibliothécaire de Greenstone) a en ligne des fonctions d'aide étendues. On peut obtenir de l'aide en cliquant sur le bouton Help situé en haut à droite de l'écran. Ceci ouvre le texte sur une section qui traite de ce qu'on est en train de faire, d'un des panneaux utilisés. On peut parcourir le texte d'aide et s'informer sur ce qu'on cherche. Utilisez-le.

Compiler le l'Interface Bibliothécaire de Greenstone

Si on a téléchargé une distribution source de Greenstone, le code source Java de "Greenstone Librarian Interface" (l'Interface Bibliothécaire de Greenstone) est mis à disposition. Pour le compiler, l'ordinateur doit avoir un kit de développement Java. L'appendice 7 fournit l'information sur la manière de l'obtenir. Pour compiler le code source, exécuter les fichiers makegli.bat (Windows) ou makegli.sh (Unix). Une fois compilé, vous pouvez exécuter GLI comme décrit ci-dessus.

2.5 Tests et diagnostics

Pour tester Greenstone, pointez votre navigateur web vers la page d'accueil de Greenstone afin d'explorer la collection «Demo» ou toute autre collection installée. Pas d'inquiétude -- vous ne pouvez rien casser. Cliquez partout et sans crainte: la plupart des images qui apparaîtront sur votre écran réagissent aux clics. Si vous maintenez le pointeur de la souris au-dessus d'une image, la plupart des navigateurs afficheront un message qui vous expliquera ce qui se passera si vous cliquez. Faites l'expérience! Choisissez des mots communs tels que «le» (the) ou «et» (and) en tant que critères de recherche -- voilà qui devrait fournir des réponses, et vous ne pourrez rien casser. Pour plus d'informations à ce sujet, consultez le Guide de l'utilisateur de la bibliothèque numérique Greenstone.

Diagnostics et remèdes

Problème

Essayez ceci

BIBLIOTHÈQUE LOCALE (SEULEMENT POUR WINDOWS)

Quand je démarre Greenstone, mon ordinateur me demande de me connecter à mon fournisseur d’accès Internet par téléphone.

Cliquez sur le boutonAnnulerde la boîte de dialogue. Ceci résout généralement ce problème.

Quand je démarre Greenstone, mon ordinateur me demandeencorede me connecter à mon fournisseur d’accès Internet par téléphone.

Choisissez la «version restreinte» lorsque vous démarrez Greenstone. Cette version ne fonctionne qu’avec Netscape.

Quand je pointe mon navigateur vers la bibliothèque numérique, il ne trouve pas la page d’accueil.

Vérifiez vos réglages de mandataire (proxy) Internet et désactivez ces derniers (utilisezÉditer les préférencespour Netscape ouOptions Internetpour Internet Explorer).

Le Collector me semble fonctionner très lentement!

Utilisez-vous Netscape sous Windows 2000 ? Si c’est le cas, essayez plutôt d’employer Internet Explorer — sousWindows 2000 (et seulement sous ce système), il semble y avoir une incompatibilité avec Netscape.

BIBLIOTHÈQUE WEB (WINDOWS ET UNIX)

Quand je démarre Apache, il termine immédiatement.

Ajoutez une directive ServerName localhost dans le fichier de configuration d’Apache (voyez à ce sujet la section 4.1).

Quand je pointe mon navigateur vers la bibliothèque numérique, il affiche n’importe quoi — un fichier binaire.

Vérifiez la directive ScriptAlias dans le fichier de configuration d’Apache, et assurez-vous qu’elle précède la directive Alias (voyez à ce sujet la section 4.1).

J’obtiens bien la page d’accueil de Greenstone de la figure 2, mais l’icone de la collection «Demo» n’apparaît pas.

Exécutez le programme library, situé dans le répertoire cgi-bin, depuis l’interpréteur de commandes de DOS ou du shell, afin d’obtenir des informations de débogage qui vous aideront à mieux localiser le problème.

LES DEUX VERSIONS

Quand je pointe mon navigateur vers la bibliothèque numérique, il ne trouve pas la page d’accueil.

Essayez d’utiliser la chaîne 127.0.0.1 en lieu et place de localhost. Ce numéro IP réservé correspond à une «boucle de retour» (loopback) vers votre ordinateur local.


Mon navigateur se plaint de ne pas trouver le fichier main.cfg.

Vérifiez que les fichiers de Greenstone existent bien et sont lisibles par tous. Si vous utilisez la bibliothèque web, essayez d’exécuter le programme library depuis l’interpréteur de commandes. S’il s’exécute sans heurts, le problème est à chercher du côté des permissions de fichiers (voir à ce sujet la section 5.1). Dans le cas contraire, la variable GSDLHOME a probablement reçu une valeur incorrecte dans le fichier de configuration gsdlsite.cfg (voir à ce sujet la section 5.2).

J’ai des soucis avec le Collector.

Lisez le Guide de l’utilisateur de la bibliothèque numérique Greenstone, section .

J’ai ajouté un nouvel utilisateur mais il ne semble pas pouvoir se connecter.

Vérifier que le répertoire C:\Program Files\gsdl\etc ainsi que tous les fichiers qu’il contient sont inscriptibles par tous (voir à ce sujet la section 5.1).


2.6 Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur les entrailles de votre installation de Greenstone, consultez le Guide du développeur de la bibliothèque numérique Greenstone. Il comprend, entre autres choses, les détails de la structure arborescente de répertoires qui a été mise en place, ainsi que des informations sur la manière de configurer votre site Greenstone.


Copyright © 2002 2003 2004 2005 2006 2007 by the New Zealand Digital Library Project at the University of Waikato, New Zealand.

Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation License, Version 1.2 or any later version published by the Free Software Foundation; with no Invariant Sections, no Front-Cover Texts, and no Back-Cover Texts. A copy of the license is included in the section entitled “GNU Free Documentation License.”